admin
photo chat Nous contacter

Pourquoi ne faire héberger QUE la messagerie ?

Il y a tout juste quelques années de cela, la question aurait été différente, et aurait plutôt ressemblé à cela : « Pourquoi externaliser la messagerie ? » Dans un tel article, nous aurions vanté les mérites du mode hébergé, comme la libération d’une partie des contraintes techniques, la souplesse du paiement à l’usage, les économies réalisées sur l’achat de matériel…

Seulement voilà, l’année 2011 est déjà bien avancée, et le paysage a évolué. Nous évoquions d’ailleurs le sujet en décembre dernier : La messagerie : premier pas vers le Cloud.

Qu’est-ce qui a changé ?

L’essor des technologies de Cloud Computing n’est plus à démontrer : on ne compte plus les études qui chiffrent son potentiel ou sa mise en pratique effective, ni les sociétés qui sont chaque jour plus nombreuses à tenter leur chance en proposant de nouveaux services. Encore favorisé et boosté par la virtualisation, il fait toujours plus d’adeptes.

Dans le giron de l’hébergement applicatif professionnel (l’externalisation des applications d’entreprise, donc), la messagerie hébergée a eu un effet catalyseur. Confiant dans un premier temps la gestion de leur messagerie à des prestataires, les entreprises ont peu à peu été convaincues par un modèle différent, évolutif et adapté.

Certains DSI eux-mêmes, à tort considérés, à l’origine, comme réticents à ces nouvelles technologies, y ont trouvé un rôle et une place, notamment en ce qui concerne l’intégration.

Que peut-on trouver en matière d’offres hébergées ?

Ainsi les entreprises se sont peu à peu ouvertes à de nouvelles propositions, plus souples et moins coûteuses, locatives mais plus propriétaires, agrégées à du service utilisateur. A titre d’exemple, Global SP a récemment observé un accroissement des demandes concernant le Bureau Virtuel, pourtant proposé depuis de nombreuses années.

Consistant en l’externalisation complète de son informatique de bureau (messagerie, bureautique, documents et applications métier), elle représente aujourd’hui pour les entreprises une étape supérieure de l’externalisation informatique. Parce qu’il n’y a pas que la messagerie ! Mais aussi l’IaaS, les ERP, les CRM…