admin
photo chat Nous contacter

Pourquoi recourir à la sauvegarde en ligne pro ?

La sauvegarde en ligne professionnelle permet aux entreprises de sécuriser leurs données en les stockant dans un site distant, et ainsi de se protéger des risques tels que : pannes de hardware, défaillances techniques, sinistres, incendies, etc.

Quels sont les risques pour les données informatiques ?

Ils sont nombreux, en vérité, et surtout sous-estimés. A titre d’exemple, on considère que « 90% des entreprises qui ont perdu leurs données à la suite d’une catastrophe périssent en moins de 2 ans » : tel est le constat qui surgit d’une étude dirigée par la SNIA France (Advancing Storage & Information Technology).

Voici une liste non exhaustive des nuisances qui peuvent entrainer une perte de données :

  • Les virus informatiques : qui ont la particularité de se répandre et de causer des dommages en chaîne.

  • Les pannes matérielles : l’arrêt brutal d’un serveur, le plantage d’un ordinateur, la défaillance du média de sauvegarde, etc.

  • Le piratage informatique : peut-être moins envisagé, mais néanmoins existant et préoccupant, selon l’activité.

  • Les sinistres : inondations, incendies, cambriolages…. sont autant d’évènements qui peuvent vous coûter de précieuses données.

  • Les erreurs de manipulation : certainement la cause principale de perte de données dans l’entreprise.


A quoi devrait ressembler une bonne politique de sauvegarde ?

Idéalement, on considère qu’une politique de sauvegarde informatique fiable et sécurisée repose sur les critères suivants :

  • Sauvegarde automatique : une fois que les tâches de sauvegarde sont programmées, leur lancement et leur déroulement doit se faire de manière automatique, sans aucune intervention humaine. Il suffit de choisir les données à sauvegarder ainsi que la fréquence de sauvegarde.
    Objectif : se prévenir des oublis, des sauvegardes n’ayant pas lieu pendant les congés des personnes en charge, etc.

  • Transparence de la sauvegarde : la sauvegarde des données doit être transparente pour l’utilisateur, et s’exécuter en tâche de fond, en ce sens qu’il doit pouvoir continuer à travailler sur ses documents normalement. C’est ce qu’on appelle la sauvegarde à chaud, qui prend en compte les fichiers ouverts.
    Objectif : ne pas nuire au travail des utilisateurs qui seraient alors tentés de repousser la sauvegarde.

  • Sauvegarde centralisée : idéalement, et particulièrement pour les entreprises d’une taille conséquente qui gèrent un parc informatique plus important, les sauvegardes sont gérées centralement par l’administrateur. Conformément à la politique de sauvegarde, c’est lui qui décide des paramètres communs et qui s’occupe de l’ensemble des postes et des serveurs.
    Objectif : assurer une politique de sauvegarde cohérente à travers toute l’entreprise, garantissant la protection des données en fonction de leur importance.

  • Sauvegarde distante : enfin la sauvegarde de vos données doit se faire vers un lieu géographiquement distinct de vos locaux, car un sinistre pourrait endommager vos sauvegardes également, même si le support est a priori fiable.
    Objectif : avoir une sauvegarde à l’abri de tout incident touchant le(s) site(s) de l’entreprise.

Par ailleurs n’oublions pas la fonction première de la sauvegarde en ligne : la récupération de données. Le logiciel utilisé doit offrir la possibilité d’accéder à ses données informatiques par l’intermédiaire d’un client web. Ainsi l’utilisateur restaure ses jeux de sauvegarde (en totalité ou en partie) où qu’il soit, dès lors qu’il a accès à Internet.

Cette action doit être effectuée via une interface sécurisée (https), dans laquelle il s’authentifie grâce à ses login et mot de passe.