admin
photo chat Nous contacter

WSS / MOSS : comparatif des utilisations SharePoint

Ici, il s’agit surtout de parler des usages de WSS (Windows SharePoint Services) et de MOSS (Microsoft Office SharePoint Server) plus que des caractéristiques techniques.

Premier élément qui a son importance, WSS est la base commune aux deux produits, MOSS étant en quelque sorte une couche supplémentaire : en clair, MOSS offre plus de possibilités en termes de fonctionnalités.

Chacun des deux produits permettent de disposer d’un outil de travail collaboratif (portail Web, intranet, etc.) offrant des fonctionnalités de gestion documentaire. Quelques éléments (liste non exhaustive) :

  • Lorsque l’on parle d’un portail, WSS n’offre que des fonctions de base, quelques composants WebParts, des modèles de listes et de sites, et la fonction de recherche est limitée. MOSS quant à lui donne la possibilité de mettre en place des processus plus avancés, comme une gestion plus fine des publications, de créer des formulaires électroniques, la mise en place d’une solution décisionnelle, etc.
  • Avec WSS, l’aspect collaboratif est également plus limité ; il permet de créer des sites d’équipe, des wikis, des blogs, etc. mais ne permet pas de mettre en place des processus de révision et d’approbation avancés comme on pourrait le faire avec MOSS.
  • La gestion automatisée de publication de contenu Web n’est permise que par MOSS.
  • L’intégration avec Outlook et Office, par contre, est identique pour les deux produits : sauvegarde des documents dans les bibliothèques depuis la suite Office, etc.

Dans quels cas utiliser WSS ?

Ainsi, on utilisera plutôt WSS standard dans les cas suivants :

  • Sites Web basés sur des modèles.
  • Blogs et wikis.
  • Partage de listes de contacts, de calendriers ou d’annonces entre des équipes.
  • Gestion documentaire.

Dans quels cas utiliser MOSS ?

On aura recours à un MOSS dans les cas suivants (en plus des précédents bien sûr !) :

  • Déploiement d’une solution ECM (Enterprise Content Management).
  • Recherche avancée.
  • Implémentation d’une solution de Business Intelligence.
  • Automatisation de processus.